Handicap : des droits à la formation majorés à 800 €

image_pdfimage_print

Comme tout salarié du privé, les personnes en situation de handicap peuvent cumuler des droits sur le Compte personnel de formation (CPF). Le montant annuel du crédit du CPF est désormais majoré à 800 euros par an, dans la limite d’un plafond total de 8 000 euros).

Pour permettre aux salariés ou demandeurs d’emploi handicapés d’accéder facilement à une formation qualifiante, les droits acquis sur leur Compte personnel de formation (CPF) sont majorés de 300 € et passent à 800 €. En pratique, les personnes handicapées qui travaillent à temps plein ou partiel, présentes plus de la moitié de la durée légale de travail peuvent, comme les salariés non qualifiés, capitaliser 800 euros (au lieu de 500 €) sur leur CPF, avec un plafond de 8 000 euros atteints au bout de 10 ans. Le crédit du CPF est accessible dans son espace personnel sur le site moncompteformation.gouv.fr.

Il s’agit notamment des personnes de plus de 16 ans reconnues handicapées par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées), mais également les victimes d’accidents du travail ou de maladies professionnelles ayant entraîné une incapacité permanente au moins égale à 10 % et titulaires d’une rente attribuée au titre du régime général de sécurité sociale ou de tout autre régime de protection sociale obligatoire.

Depuis 2019, les heures acquises au titre du CPF sont converties en euros, à raison de 15 € par heure, et ne sont plus comptabilisés en heures. Par ailleurs, les heures restantes sur le compte DIF doivent être utilisées avant le 31 décembre 2020, Après il sera trop tard !

Le Figaro

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.