Personnes handicapées : 4 000 € d’aide à l’embauche

image_pdfimage_print

Le 26 août, le Premier ministre et la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées ont annoncé une enveloppe globale de 100 millions d’euros pour soutenir l’emploi des personnes en situation de handicap dans le secteur privé.

Le dispositif d’aides pour favoriser l’embauche des jeunes de moins de 26 ans va être élargi aux personnes en situation de handicap « sans limite d’âge ». Le 26 août, à l’issue des premières universités d’été du CNCPH (Conseil national consultatif des personnes handicapées), Jean Castex, Premier ministre, et Sophie Cluzel, secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, ont en effet annoncé débloquer une enveloppe de 100 millions d’euros à cet effet.

Concrètement, il s’agit de verser une aide de 4 000 € aux entreprises du privé, quel que soit leur secteur d’activité, qui embauchent un salarié ayant la reconnaissance de travailleur handicapé. Pour être éligible, il faut que la structure propose un contrat à durée indéterminée ou déterminée de plus de trois mois pour un salaire équivalent à deux Smic au maximum.

La mesure, qui s’inscrit dans le cadre du plan global de relance, est applicable aux contrats signés entre le 1er septembre 2020 et le 28 février 2021. A noter, l’aide sera versée par tranche trimestrielle.

« Alors que le nombre de salariés handicapés au chômage était descendu sous la barre symbolique des 500 000 personnes avant la crise, améliorer les conditions de vie des personnes en situation de handicap et favoriser notamment leur accès à l’emploi est au cœur des politiques publiques », rapporte le secrétariat d’Etat chargé des personnes handicapées dans un communiqué de presse.

Interrogée par l’AFP, Sophie Cluzel souligne que 30 000 personnes pourraient bénéficier de cette mesure.

ASH

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.