Assistant au parcours de vie : lancement du 1er diplôme

image_pdfimage_print

L’accompagnement des personnes handicapées n’est pas inné, c’est un véritable métier qui nécessite une formation. A Limoges, une école lance un diplôme “Assistant aux projet et parcours de vie”. Inscription jusqu’au 10 septembre 2019 !

Rentrée innovante en perspective ! L’école universitaire de management de Limoges (IAE) proposera, dès septembre 2019, le premier diplôme « Assistant aux projet et parcours de vie » (APPV). Ce métier émergent est dédié à l’accompagnement des familles, des aidants et/ou des personnes en situation de handicap, dans une logique inclusive et de « renforcement du pouvoir d’agir ». Intéressés ? Jusqu’au 10 septembre 2019 pour s’inscrire !

Allie pratique et théorique

Ce diplôme universitaire, initié par la fondation Delta Plus qui accompagne des adultes handicapés, est le fruit d’une collaboration entre l’IAE de Limoges et Nexem, représentant des employeurs associatifs du secteur médico-social, entre autres. Il conjugue des enseignements académiques et pratiques répartis de la manière suivante : 140 heures de formation, soit deux jours par mois de septembre à juin 2020, et de 70 heures à 280 heures de stage selon les profils. De fait, « le cursus est animé par des universitaires et des professionnels qui ont expérimenté le métier d’APPV au sein d’associations du secteur médico-social, adhérentes de Nexem », explique ce dernier.

Bientôt un déploiement national

Cette formation, destinée aux professionnels du secteur social et médico-social, pourra accueillir 8 à 12 participants par session. Pour y accéder, un niveau bac+2 est requis mais aucun diplôme n’est exigé. « Si le candidat n’a pas le niveau requis, trois ans d’expérience professionnelle seront demandés », précise la fiche du programme. L’AAPV facilite l’expression du projet de vie sans interférer dans le choix des familles concernées et se positionne à leur côté, comme un appui. L’objectif du DU : former les participants à la posture d’accompagnement spécifique qui caractérise cette profession, centrée sur le libre choix. Expérimenté depuis 2016 par Nexem, le métier d’AAPV devrait bientôt être déployé à l’échelle nationale… C’est en tout cas l’un des objectifs de la feuille de route de la stratégie nationale de transformation de l’offre médico-sociale, pilotée par le secrétariat d’Etat en charge du Handicap.

Handicap.fr

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.