Signature d’une nouvelle convention nationale pour l’emploi des personnes handicapées

image_pdfimage_print

Alors que le taux de chômage des personnes handicapées a cru au cours des dernières années, la nouvelle convention nationale pour la période 2017-2020 a élargi le nombre de ses signataires pour renforcer la politique en faveur de la sécurisation des parcours professionnels et davantage impliquer les employeurs publics et privés.

La nouvelle convention nationale multipartite d’objectifs et de moyens 2017-2020 pour l’emploi des travailleurs handicapés a été signée jeudi 16 novembre par l’Etat, Pôle emploi, l’Union nationale des missions locales (UNML), l’Assemblée des départements de France (ADF), le Conseil national handicap et emploi des organismes de placement spécialisé (CHEOPS) et le Régime social des indépendants (RSI) – en sus des signataires de la précédente convention (voir note de bas de page). Objectifs : fédérer les partenaires nationaux autour des priorités d’action de la politique d’insertion et de maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés.

« Malgré les efforts déployés et en raison d’un marché de l’emploi très dégradé, de la multiplicité des freins à l’emploi s’additionnant au handicap, la situation des personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi a évolué de manière plus défavorable que pour l’ensemble de la population », indique la convention en préambule. « Le taux de chômage des personnes handicapées, qui s’élève à 18 %, est deux fois supérieur à la moyenne nationale », a d’ailleurs souligné Muriel Pénicaud lors de la signature de la convention. « Les demandeurs d’emploi handicapés sont plus âgés que la moyenne des demandeurs d’emploi (46 % ont 50 ans ou plus contre 23 %) et moins qualifiés (25 % seulement ont un niveau d’étude supérieur ou égal au bac contre 44 %) », a-t-elle complété.

Face à ces constats, la convention fixe cinq grands objectifs pluriannuels :

  • faciliter la construction et la sécurisation des parcours d’accès à l’emploiet leur mise en œuvre ;
  • renforcer l’accès à la formation professionnelle des personnes handicapées en mobilisant toutes les offres de la formation professionnelle ;
  • amplifier l’action coordonnée en faveur du maintien dans l’emploi pour tous les salariés ;
  • mobiliser les employeurs publics et privés ;
  • optimiser les échanges d’informations et installer l’interconnexion des systèmes d’information.

Déploiement d’un plan d’actions

Nouveauté par rapport à la précédente convention : un plan d’action annexé à la nouvelle convention est prévu. Ce dernier « permet de décliner précisément et concrètement chacun des articles de la convention, au niveau national comme au niveau territorial […], de valoriser et de diffuser les bonnes pratiques territoriales », a indiqué la ministre du Travail. « L’articulation sera [ainsi] renforcée entre cette convention et les plans régionaux d’insertion des travailleurs handicapés, qui ont vocation à la décliner au niveau territorial », a précisé Muriel Pénicaud.

La gouvernance de la convention a également été rénovée au niveau national afin d’améliorer le pilotage de sa mise en œuvre. Un bilan devra, notamment, être présenté à mi-parcours au Conseil national de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles et au Conseil national consultatif des personnes handicapées afin d’associer les partenaires sociaux et les associations représentatives du handicap.

(L’Agefiph (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées), le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), la caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA), l’Association des régions de France (ARF), la caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) et la caisse centrale de la mutualité sociale agricole (CCMSA), signataires de la précédente convention nationale multipartite d’objectifs et de moyens pour l’emploi des travailleurs handicapés, sont également parties de la nouvelle convention pour 2017-2020.

ASH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *