image_pdfimage_print

Réponse accompagnée pour tous : la CNSA tire les premiers enseignements de l’expérimentation

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) a publié, le 24 juillet, un « rapport de capitalisation » sur l’expérimentation de la démarche « Réponse accompagnée pour tous ». Celle-ci était initialement dénommée « Zéro sans solution » du nom du rapport du conseiller d’Etat (et ancien directeur de la CNSA) Denis Piveteau, remis en juin 2014. Lancé à la fin de 2015 et au début de 2016, ce dispositif est destiné à répondre aux situations de personnes handicapées présentant des troubles lourds – notamment comportementaux – et qui se retrouvent sans solution d’accompagnement. Vingt-quatre départements pionniers se sont engagés dans cette démarche et bénéficient d’une aide de la CNSA comprise entre 90.000 et 130.000 euros, ainsi que d’un soutien méthodologique. Les premiers enseignements de cette expérimentation serviront notamment aux 66 départements qui ont rejoint ou doivent rejoindre la démarche en deux vagues successives en 2017, portant le total à 90 départements et anticipant ainsi la généralisation au 1er janvier 2018, prévue par l’article 89 de la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé.

Lire la suite de « Réponse accompagnée pour tous : la CNSA tire les premiers enseignements de l’expérimentation »

Handicap : scolarisation, autisme et revalorisation de l’AAH, les priorités du gouvernement

Scolarisation, allocation adulte handicapé à 900 euros et lancement du 4e plan autisme: la secrétaire d’État aux Personnes handicapées, Sophie Cluzel, a détaillé mardi les chantiers « urgents » concernant le handicap, une des « priorités du quinquennat ».

Lire la suite de « Handicap : scolarisation, autisme et revalorisation de l’AAH, les priorités du gouvernement »

La « lettre ouverte » de cette professeure handicapée à Emmanuel Macron a fait un carton

Dans une vidéo, elle regrette la réduction des « heures d’aide humaine », nécessaires pour « vivre une vie digne et autonome ».

Lire la suite de « La « lettre ouverte » de cette professeure handicapée à Emmanuel Macron a fait un carton »

Handicap – Le gouvernement ne fera pas de nouvelle loi

Au Conseil des ministres du 7 juin 2017, Sophie Cluzel, la nouvelle secrétaire d’État chargée des personnes handicapées, réaffirme l’objectif d’accessibilité de la loi Handicap du 11 février 2005. Pas de nouvelle loi en perspective mais des « boussoles », décloisonnement et simplification, efficacité et responsabilité collective, qui fixent le cap de ses actions pour donner toute sa place à la personne handicapée.

Lire la suite de « Handicap – Le gouvernement ne fera pas de nouvelle loi »

Les départements réclament un système de compensation des coûts de la solidarité

Lors d’une conférence de presse organisée le 31 mai, Dominique Bussereau, le président de l’Assemblée des départements de France, a détaillé les dossiers que l’association compte inscrire à l’ordre du jour de ses discussions avec le gouvernement. Les deux plus « urgents » sont le financement des allocations individuelles de solidarité (RSA, APA et PCH) et la prise en charge des mineurs non accompagnés. Les départements revendiquent leur rôle de chef de file des solidarités humaines et territoriales et réclament un système de compensation des coûts de la solidarité nationale, qui réduise les inégalités territoriales. Car faute de ressource fiscale dynamique, leur autonomie s’est réduite à moins de 20 %. Autant de sujets urgents à aborder au cours de la conférence territoriale promise par le candidat Macron et qui devrait se tenir dès l’été.

Lire la suite de « Les départements réclament un système de compensation des coûts de la solidarité »

Nouveau gouvernement : peu de place, dans les intitulés, pour les portefeuilles sociaux

Dix jours après son élection à la tête de l’Etat, Emmanuel Macron a constitué le 17 mai, avec son Premier ministre Edouard Philippe (46 ans) – maire (LR) du Havre depuis 2010 et député de la Seine-Maritime depuis 2012 -, son premier gouvernement. Une équipe composée de 22 membres, dans laquelle la parité a été strictement respectée : 16 ministres (neuf hommes et sept femmes) y figurent, auxquels s’ajoutent deux ministres femmes, rattachées chacune à un ministère, et quatre secrétaires d’Etat (deux femmes et deux hommes) rattachés à Matignon. A noter la présence de deux ministres sortants, Jean-Yves Le Drian et Annick Girardin. Mais aussi et surtout l’absence, au moins dans les intitulés, de portefeuilles dédiés à la lutte contre l’exclusion, à la ville, au logement, aux personnes âgées, à la famille, à l’enfance et à la jeunesse. Pas de trace non plus du « ministère plein et entier des Droits des femmes », annoncé par Emmanuel Macron sur son compte Twitter le 28 avril.

Lire la suite de « Nouveau gouvernement : peu de place, dans les intitulés, pour les portefeuilles sociaux »

Quelle feuille de route présidentielle pour les sujets sociaux ?

Lutte contre la pauvreté, personnes handicapées ou âgées, santé, emploi, logement… Avant l’annonce de son gouvernement, qui pourrait intervenir à partir du 14 mai, et alors que se préparent les élections législatives, tour d’horizon des chantiers sociaux qu’Emmanuel Macron, nouveau président de la République élu dimanche 7 mai, souhaite rapidement mettre en oeuvre, tels qu’annoncés dans son programme ou présentés au secteur associatif.

Lire la suite de « Quelle feuille de route présidentielle pour les sujets sociaux ? »